Programme Préliminaire

Découvrez ci-dessous le programme quotidien du congrès mondial des coopératives, la manière dont sont abordés les différents thèmes du congrès et qui sont les personnes participant aux différentes sessions.

Session pré-enregistrée

Session en ligne

Session live à Séoul

30 Novembre

14:00 – Fonds Impact Coopératif Mondial – GCI

Présentation d’un projet de fonds de développement pour le mouvement coopératif par le mouvement coopératif.



14:30 – LE GROUPE DE TRAVAIL G20 DE L’ACI PROMEUT L’IDENTITÉ COOPÉRATIVE AU G20

Présentation du Groupe de travail G20 de l’ACI créé en 2021 et ses premiers succès.



Facilitatrices

Danila CURCIO et Stefania MARCONE, Alliance des coopératives italiennes, Italie

Panélistes

  • Howard BRODSKY, Président du GT G20 de l’ACI, PDG de CCA Global Partners, États-Unis
  • Giuseppe GUERINI, Vice-président du GT G20 de l’ACI, Président de CECOP-CICOPA Europe, membre du Comité économique et social européen, Italie
  • Alessandro HINNA, Vice-président du GT G20 de l’ACI, Italie

15:00 – COLLOQUE PUBLIC DU GROUPE DE RÉFLEXION ICETT ET MONITEUR COOPÉRATIF

Le Groupe de réflexion international sur l’entrepreneuriat coopératif (ICETT) récemment créé et regroupant de grandes coopératives et des groupes coopératifs partagera l’état de l’art de ses travaux sur le futur du travail, les droits de l’homme dans les chaînes de valeur, les ODD et l’identité coopérative comme avantage concurrentiel. L’édition 2021 et dixième numéro annuel du World Cooperative Monitor auquel collabore l’ICETT sera également présenté.



16:00 – Pause café



16:30 – CONCLUSIONS DE LA CONFÉRENCE DE L’ACI SUR LA RECHERCHE COOPÉRATIVE ET DU FORUM INTERNATIONAL SUR LE DROIT COOPÉRATIF

Ouvertes à tous les participants du congrès, les principales conclusions des deux événements de recherche qui se sont déroulés du 28 au 30 novembre seront abordées. En particulier l’importance de la recherche sur l’identité coopérative et l’impact de cette recherche sur les opérations quotidiennes des coopératives dans tous les secteurs seront abordés.



Facilitatrices

Martin LOWERY, Président du groupe de travail du congrès et du comité d’identité de l’ACI, administrateur au conseil d’administration de l’ACI, États-Unis

Panélistes

  • Sonja NOVKOVIC, Professeure d’économie et directrice universitaire du Centre international de gestion coopérative de l’Université Saint Mary’s à Halifax, Canada
  • Hagen HENRY, Professeur auxiliaire, Directeur de recherche à l’Université d’Helsinki, Finlande
  • Patrick DEVELTERE, Professeur : Coopération internationale au développement à l’Université de Louvain, Belgique
  • Rapporteurs sur différents thèmes

18:00 – FIN DU PRÉ-ÉVÉNEMENT DU CONGRÈS



18:30 – COCKTAIL DE BIENVENUE AU 33E CONGRÈS MONDIAL DES COOPÉRATIVES



Maîtres de Cérémonie

Gwangseog Hong team leader de la Fédération nationale des coopératives agricoles de Corée (NACF) et secrétaire général adjoint du Secrétariat de l’Organisation internationale des coopératives agricoles (ICAO)

Zuraidah Hoffman équipe de communication du Congrès mondial des coopératives

Intervenants

Maire de Séoul (à confirmer)

Président de l’ACI Asie-Pacifique

19:00 – CÉLÉBRER L’IDENTITÉ COOPÉRATIVE



Atautsikut / Leaving None Behind – John Houston, réalisateur, Canada

Un témoignage tiré de faits réels sur un projet humanitaire basé sur la confiance et le devoir d’assistance. L’importance des coopératives et leur identité (l’identité des coopératives des Inuits est étroitement liée à l’identité des personnes qui la composent), la capacité des coopératives à fédérer les individus et les communautés pour le bien commun. John et un ami inuit prendront la parole pour exprimer leurs sentiments les plus profonds.

Intervenants

John Houston , réalisateur, Canada

1 Décembre

09:00 – DISCOURS D’OUVERTURE DES REPRÉSENTANTS



Maîtres de Cérémonie

Gwangseog Hong team leader de la NACF et secrétaire général adjoint de l’ICAO

Zuraidah Hoffman équipe de communication du Congrès mondial des coopératives

Intervenants

Ariel Guarco

10:00 – À LA DÉCOUVERTE DE NOTRE IDENTITÉ



Introduction

Intervenants

Bruno Roelants, directeur général, Alliance Coopérative Internationale

10:15 – DÉROULÉ DE LA JOURNÉE



Maîtres de Cérémonie

Gwangseog Hong team leader de la NACF et secrétaire général adjoint de l’ICAO

Zuraidah Hoffman équipe de communication du Congrès mondial des coopératives

10:30 – PAUSE CAFÉ DANS LA SALLE DES EXPOSANTS





11:00 – PLÉNIÈRE 1 — EXAMINER NOTRE IDENTITÉ COOPÉRATIVE



Notre action en faveur du bien commun est axée sur l’identité coopérative. Nos valeurs et nos principes ne constituent pas une fin en soi, mais des moyens qui donnent à des millions de personnes la possibilité de prendre leur vie en main. Ils constituent un socle robuste qui différencie les coopératives des autres types d’entreprises. Comment notre modèle d’affaires peut-il continuer à être pertinent pour relever les défis mondiaux d’aujourd’hui ?

Intervenants

Annonce à venir

11:30 – TABLE RONDE 1 – EXAMINER NOTRE IDENTITÉ COOPÉRATIVE – UNE OPPORTUNITÉ UNIQUE



Les intervenants présenteront les perspectives uniques que notre identité coopérative nous offre, en considérant la crise en cours comme une opportunité, pour répondre aux besoins de nos membres et développer nos parts de marché.

Facilitatrices

Karina Lehoux facilitatrice professionnelle, Canada

Panélistes

12:30 – DÉJEUNER DANS LA SALLE DES EXPOSANTS



14:00 – SESSIONS PARALLÈLES: EXAMINER NOTRE IDENTITÉ COOPÉRATIVE



1.1 – AVEC UNE MARQUE COOPÉRATIVE SOLIDE

Il a été démontré que les entreprises développent leurs activités en valorisant leur marque. Dans les coopératives, à travers la marque COOP et le nom de domaine .coop, la marque est également la manifestation de l’identité coopérative, de ses valeurs et de ses principes, contribuant à la fidélisation des membres et à l’augmentation du nombre d’adhérents. L’image de marque coopérative peut mettre en valeur l’identité coopérative et ses composantes qui touchent le plus le public, telles que l’engagement envers les membres et la communauté, tout en lui donnant un avantage concurrentiel. Quelle est la meilleure façon de gérer l’image de marque coopérative ? Quels sont les exemples à suivre ? Comment pouvons-nous en mesurer l’impact ?



Facilitatrices

Ben Reid officier de l’Empire britannique, membre du conseil d’administration de Dot.Coop, ex-PDG de Midcounties Cooperative, membre du conseil d’administration de l’ACI, Royaume-Uni

Panélistes

  • Annonce à venir

1.2 – AVEC UNE GOUVERNANCE INCLUSIVE

La participation et l’inclusion de la diversité culturelle, de genre et d’âge sont essentielles pour une gouvernance coopérative avisée, et sont des caractéristiques au cœur de notre identité coopérative. Pour les faire garder en vie, nous devons sans cesse nous interroger : Sommes-nous suffisamment inclusifs ? Comment pouvons-nous rendre l’identité coopérative attractive pour tout le monde ? Comment pouvons-nous mettre en place des pratiques inclusives en matière de gouvernance et ne laisser personne à l’écart ?



Facilitatrices

Maria Eugenia Pérez Zea présidente du Comité pour l’égalité des genres de l’ACI, présidente d’ASCOOP, membre du conseil d’administration de l’ACI, Colombie

Panélistes

  • Annonce à venir

1.3 – AVEC UN ACCÈS À L’ÉDUCATION

Le cinquième principe coopératif constitue un socle pour prioriser l’accès à l’éducation, la formation et l’information pour tous. Il est nécessaire de rendre des programmes d’éducation coopérative communément et facilement accessibles à tous les niveaux d’enseignement, de l’élémentaire au secondaire en passant par les établissements supérieurs. Quelles sont les bonnes pratiques ? Quels en sont les enseignements ? Comment pouvons-nous les disséminer davantage ?



Facilitatrices

Onofre Souza, président de l’Organização das Cooperativas Brasileiras de Mato Grosso (OCB/MT), membre du conseil d’administration de l’ACI, Brésil

Panélistes

  • Annonce à venir

1.4 —AVEC UNE CULTURE COOPÉRATIVE ET UN PATRIMOINE CULTUREL SAUVEGARDÉ

En 2016, grâce à l’engagement du mouvement coopératif allemand, l’UNESCO a inscrit les coopératives au patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Cette décision est une reconnaissance importante de l’engagement des millions de personnes qui travaillent dans une coopérative dans le monde. Qu’implique cette reconnaissance ? Comment promouvoir cette reconnaissance et renforcer mondialement le sentiment de fierté à l’égard de l’identité coopérative et sa valeur ?



Facilitatrices

Stefania Marcone, directrice des relations internationales, Legacoop, Italie

Panélistes

  • Annonce à venir

1.5 — AVEC DES PARTENARIATS AVEC LES GOUVERNEMENTS

Beaucoup de coopératives sont issues d’initiatives citoyennes locales, alors que d’autres ont été créées et sont soutenues par les pouvoirs publics qui mettent en place des stratégies économiques dans les pays en développement. D’autres ont réussi à créer un écosystème fondé sur des partenariats avec les pouvoirs publics dans une démarche de co-construction et de co-gestion des politiques publiques. Il a été démontré que cette approche favorisait l’essor du mouvement coopératif, en particulier parmi les populations rurales et marginalisées. Quels enseignements pouvons-nous tirer de ces approches ? Comment pouvons-nous encourager les pouvoirs publics à tenir compte de ces approches dans leur stratégie de développement économique durable pour tous ?



Facilitatrices

Koh Youngkon, président, Korea Institute for Cooperative Development (KICD), République de Corée

Panélistes

  • Annonce à venir

15:30 – PAUSE CAFÉ DANS LA SALLE DES EXPOSANTS



16:00 – PLÉNIÈRE — QUELS SONT LES ÉLÉMENTS À RETENIR DES SESSIONS PARALLÈLES ? ÉCHANGE AVEC LES RAPPORTEURS.



Facilitatrices

Martin Lowery, président du groupe de travail sur le Congrès et du Comité sur l’identité coopérative de l’ACI, membre du Conseil d’administration de l’ACI, États-Unis

Panélistes

  • Bernadette Turner – S 1.1, Midcounties Cooperative, Royaume-Uni
  • Élizabeth Salazar – S 1.2, responsable du développement international et conseillère sur les questions de genre, NCBA-CLUSA, États-Unis
  • João Martins – S 1.3, OCB, Brésil
  • Santosh P. Kumar – S 1.4, Directeur de la législation de l’ACI, Belgique
  • Kim Hyunwoo – S 1.5, Responsable principal, fédération nationale des coopératives agricoles (NACF), République de Corée

16:30 – INSTRUCTIONS POUR LE JOUR 2



Maîtres de Cérémonie

Gwangseog Hong team leader de la NACF et secrétaire général adjoint de l’ICAO

Zuraidah Hoffman équipe de communication du Congrès mondial des coopératives

17:00 – FIN DE LA JOURNÉE



19:00 – GALA



2 Décembre

09:00 – DISCOURS DE BIENVENUE



Maîtres de Cérémonie

Gwangseog Hong team leader de la NACF et secrétaire général adjoint de l’ICAO

Zuraidah Hoffman équipe de communication du Congrès mondial des coopératives



09:10 – PLÉNIÈRE 2 – RENFORCER NOTRE IDENTITÉ COOPÉRATIVE



L’innovation et l’esprit d’entreprise sont essentiels pour faire face à la complexité de l’économie mondiale. Le modèle coopératif, centré sur les personnes, favorise le développement des compétences et la créativité pour bâtir une société plus humaine et plus inclusive. Comment faire de notre identité coopérative, un avantage concurrentiel sur le marché mondial ?

Intervenants

Idoia Mendia gouverneure, région autonome du Pays basque, Espagne

Iñigo Albizuri Landazabal Director odirecteur des affaires publiques, MONDRAGON Corporation, président, CICOPA, Espagnef Public Affairs, MONDRAGON Corporation, President, CICOPA, Spain

09:40 – TABLE RONDE – RENFORCER NOTRE IDENTITÉ COOPÉRATIVE – COMMENT EN TIRER LE MEILLEUR PARTI ?



Les intervenants examineront les possibilités d’innovation qui sont offertes aux coopératives, au-delà des conditions actuelles du marché, en renforçant leur identité. Ils s’appuieront sur de nombreux éléments factuels, y compris sur la récession financière de 2008 et, sans doute, sur la crise économique résultant de la pandémie.

Facilitatrices

Karina Lehoux facilitatrice professionnelle, Canada

Panélistes

10:40 – PAUSE CAFÉ DANS LA SALLE DES EXPOSANTS



11:10 – SESSIONS PARALLÈLES: RENFORCER NOTRE IDENTITÉ COOPÉRATIVE



2.1 – EN TIRANT PROFIT DE L’ÈRE NUMÉRIQUE

L’économie numérique est présente autour de nous. Elle transforme le monde tel que nous le connaissons. De la nouvelle normalité introduite par la COVID-19, émerge des modèles d’entreprises motivés par un impact social positif, le développement durable et l’inclusion des genres et des cultures. Cependant, l’économie numérique bouleverse profondément le monde du travail. Que faut-il faire pour rester une source d’inspiration tout en respectant l’intérêt collectif ? Comment les coopératives peuvent-elles garantir un avenir prometteur aux travailleurs tout en progressant dans le numérique ?



Facilitatrices

Dr. Saji Gopinath vice-président de l’Université du Kerala de sciences numériques, de l’innovation et des technologies, Inde

Panélistes

  • Annonce à venir

2.2 – EN SOUTENANT UNE GESTION ÉTHIQUE DES CHAÎNES DE VALEURS

Tous les types d’organisation doivent démontrer qu’elles disposent d’une chaîne de valeurs éthique, forte et résiliente qui répond aux normes les plus strictes pour lutter contre l’esclavage moderne, la criminalité financière et les changements climatiques. Les membres des coopératives exigent davantage d’informations à l’égard des produits et des services qu’ils consomment. Les organismes de réglementation imposent des cadres plus stricts et appliquent des sanctions importantes en cas d’infraction. Dans quelle mesure les relations entre les coopératives et leurs partenaires dans les différentes chaînes de valeurs sont-elles satisfaisantes ? Le commerce équitable ouvre-t-il de nouveaux débouchés commerciaux ? Les coopératives secondaires et tertiaires sont-elles mises à profit pour développer les marchés régionaux et mondiaux ? Soutiennent-elles assez les coopératives primaires et leurs communautés ?



Facilitatrices

Marjaana Saarikoski, directrice de la communication, SOK, membre du Conseil d’administration de l’ACI, Finlande

Panélistes

  • Annonce à venir

2.3 – EN DÉVELOPPANT UN RÉSEAU ENTREPRENEURIAL FORT

L’esprit d’entreprise et l’innovation nécessitent de s’appuyer sur un large réseau de contacts, sur des idées et sur des ressources financières. Des partenariats et des groupements coopératifs fructueux, à la fois sectoriels et intersectoriels, se sont développés dans de nombreux pays au cours des dernières décennies, sur la base du principe coopératif n°6 (coopération entre coopératives). Est-il possible de créer un réseau mondial de coopératives plus fort pour accroître leurs parts de marché et en pénétrer de nouveaux ? Comment les coopératives mettent-elles en commun leurs services de soutien à l’entrepreneuriat pour aider les start-ups et encourager la reprise d’entreprise par des salariés ou par un collectif ?



Facilitatrices

Iñigo Albizuri Landazabal directeur des affaires publiques, MONDRAGON Corporation, président, CICOPA, Espagne

Panélistes

  • Annonce à venir

2.4 – EN RÉPONDANT AUX BESOINS FUTURS DE CAPITAL

Sur la base de leur identité, les entreprises coopératives ont une structure de capital spécifique en raison de leur système de propriété et de gestion, avec un capital nominal limité apporté par les membres, tout en constituant des fonds de réserve à long terme. En conséquence, les coopératives s’efforcent d’élaborer des moyens innovants de capitaliser pour soutenir leur développement et s’assurer que leur modèle de capitalisation est pris en compte par les régulateurs. Que faut-il faire pour veiller à ce que la capitalisation permette aux coopératives d’innover, d’être résilientes, de se développer et de mener à bien leur mission ?



Facilitatrices

Représentant(e) de DID, Fonction, Desjardins, Canada

Panélistes

  • Annonce à venir

2.5 – EN SOUTENANT L’INNOVATION ENTREPRENEURIALE

Selon leur définition internationale, les coopératives se caractérisent par le fait qu’elles sont à la fois des « entreprises » et des «associations de personnes». Pour définir leur véritable identité, elles doivent préserver l’équilibre entre ces deux mondes. L’innovation entrepreneuriale doit être basée sur les valeurs et les principes coopératifs. Comment les coopératives parviennent-elles à soutenir l’innovation entrepreneuriale tout en respectant les valeurs coopératives ? Quels sont les obstacles que les coopératives doivent surmonter pour garantir la prospérité de leur activité ?



Facilitatrices

Choi Chan Ho, consultant principal, Korea Institute for Cooperative Development, République de Corée

Panélistes

  • Annonce à venir

12:40 – DÉJEUNER DANS LA SALLE DES EXPOSANTS



14:10 – PLÉNIÈRE- QUELS SONT LES ÉLÉMENTS À RETENIR DES SESSIONS PARALLÈLES 2 ? ÉCHANGE AVEC LES RAPPORTEURS



Facilitatrices

Martin Lowery, président du groupe de travail sur le Congrès et du Comité sur l’identité coopérative de l’ACI, membre du Conseil d’administration de l’ACI, États-Unis

Panélistes

  • Balasubramanian Iyer – S 2.1, directeur régional de la région Asie et Pacifique, Alliance Coopérative Internationale
  • Todor Ivanov – S 2.2, secrétaire général, Eurocoop
  • – S 2.3, directeur de la communication sur les coopératives, Mondragon Corporation, Espagne
  • Bruno Dunkel – S 2.4, directeur, Inpulse, Belgique
  • Juhee Lee – S 2.5, responsable d’équipe internationale, SAPEN Development Center (iCOOP), République de Corée



14:40 – PLÉNIÈRE 3- S’ENGAGER ENVERS NOTRE IDENTITÉ COOPÉRATIVE

L’inclusion et les valeurs humaines sont au cœur de notre identité, faisant des coopératives un outil précieux dans la construction d’une paix positive. Nous répondons aux besoins des réfugiés, participons aux efforts de reconstruction après les catastrophes naturelles, prenons soin des personnes les plus vulnérables et luttons contre les ravages de la pandémie mondiale. Ces fléaux pèsent constamment sur une économie de plus en plus mondialisée. Comment les coopératives peuvent-elles apporter des changements positifs et durables dans le monde ?



TABLE RONDE – S’ENGAGER ENVERS NOTRE IDENTITÉ COOPÉRATIVE POUR DES CHANGEMENTS POSITIFS DANS LE MONDE

Les intervenants examineront les rôles actuels et futurs des coopératives pour apporter des changements positifs dans le monde. Les coopératives ont apporté et peuvent apporter un soutien très important dans les efforts de construction et de reconstruction de la paix, en répondant aux besoins des réfugiés et en aidant les communautés à se relever après les catastrophes naturelles.

Facilitatrices

Karina Lehoux facilitatrice professionnelle, Canada

Intervenants

Ela Bhatt fondatrice de l’association SEWA (Self-Employed Women’s Association), Inde

Panélistes

  • Ela Bhatt fondatrice de l’association SEWA (Self-Employed Women’s Association), Inde

16:10 – PAUSE CAFÉ DANS LA SALLE DES EXPOSANTS



16:40 – SESSIONS PARALLÈLES: S’ENGAGER ENVERS NOTRE IDENTITÉ COOPÉRATIVE



3.1 – POUR LA SURVIE DE NOTRE PLANÈTE



La lutte contre les changements climatiques fait partie des priorités de la plupart des organisations dans le monde. La pandémie a mis en évidence les liens entre la dégradation de l’environnement et les risques sanitaires. Bien avant la création des objectifs de développement durable de l’ONU, les coopératives étaient déjà engagées dans cette direction. Comment le mouvement coopératif mondial lutte-t-il contre les changements climatiques ? Quelles sont les mesures entreprises dans les secteurs des coopératives (agriculture, pêche, consommation, logement, santé, banque, assurance, industrie et services, etc.) pour atténuer la crise climatique et renforcer la résilience ? Comment font-ils face à la disparition de la biodiversité ? Quelles sont les stratégies les plus appropriées dans cette lutte ?

Facilitatrices

Graciela Fernandez, présidente, Coopératives des Amériques, membre du Conseil d’administration de l’ACI, Uruguay

Panélistes

  • Annonce à venir

3.2 POUR LA PAIX ET L’ÉGALITÉ



Selon la Déclaration de l’ACI sur la paix positive par le biais des coopératives (2019), la paix fondée «sur une bonne contribution dans la communauté, en particulier par la coopération, l’intégration, la réconciliation et l’égalité » est une paix positive. Les coopératives sont souvent engagées directement dans des initiatives en faveur de la paix positive, mais elles ne perçoivent pas nécessairement le rôle qu’elles y jouent. Le soutien pour une paix positive figure-t-il en bonne place dans le mouvement coopératif mondial ? Comment se manifestent ces actions pour rétablir la paix et la stabilité après les conflits, prévenir les conflits, reconstruire après les catastrophes naturelles et faire face aux crises de réfugiés ?

Facilitatrices

Om Devi Malla, vice-président principal de la fédération coopérative nationale du Népal, membre du Conseil d’administration de l’ACI, Népal

Panélistes

  • Annonce à venir

3.3 – POUR UN DÉVELOPPEMENT COOPÉRATIF À TRAVERS LE MONDE



Les coopératives jouent un rôle essentiel dans l’économie mondiale en permettant aux populations locales de prendre en main leur destin, dans les domaines de la production agricole, de la santé, du logement, de l’éducation, de l’industrie, de la vente de détail, de la banque ou de l’énergie. Il y a des leçons à tirer des succès et des échecs du développement coopératif international. Quelles leçons ont été tirées du programme de partenariat ACI-Union européenne pour le développement coopératif ? Quel a été le rôle des valeurs et des principes liés à l’identité coopérative ?

Facilitatrices

Anders Lago, président de l’HSB, président de la Plateforme internationale de coopératives pour le développement, membre du Conseil d’administration de l’ACI, Suède

Panélistes

  • Annonce à venir

3.4 – POUR RENFORCER NOTRE COMMUNAUTÉ



Le septième principe coopératif, l’engagement envers la communauté, montre que les coopératives contribuent au développement local tout en encourageant la participation économique de leurs membres. Le modèle coopératif a le potentiel de jouer un rôle clé dans les communautés confrontées à divers problèmes sociaux, tels que la pauvreté, les inégalités, le chômage, etc. C’est un excellent modèle pour construire des communautés circulaires et autogènes en favorisant la revitalisation de l’économie régionale, en créant de l’emploi et en renforçant la participation sociale et économique des membres. Comment ceci peut être amélioré et aider encore plus de communautés locales à faire face aux différentes problématiques sociales ? Comment les coopératives peuvent-elles contribuer au renforcement de l’autonomie et de l’indépendance des populations locales qui réinvestiront leurs connaissances et leurs ressources autour d’elles ?

Facilitatrices

Annonce à venir

Panélistes

  • Annonce à venir

3.5 – POUR FAIRE FACE AUX CRISES AVEC FORCE



La pandémie de COVID-19 montre que les catastrophes surviennent souvent sans prévenir et entraînent des préjudices économiques, sanitaires et sociaux. Notre système démocratique nous aide à faire face aux crises économiques, sanitaires et sociales et à les surmonter. Les coopératives ont montré à plusieurs reprises qu’elles pouvaient faire preuve de résilience face aux crises. Que font les coopératives pour sortir de cette crise économique, sociale et sanitaire ?

Facilitatrices

Ahn Toh Kyeung, professeur, Université nationale de Séoul, République de Corée

Panélistes

  • Annonce à venir

18:10 – FIN DE LA JOURNÉE 2



3 Décembre

09:00 – DISCOURS DE BIENVENUE



Maîtres de Cérémonie

Gwangseog Hong team leader de la NACF et secrétaire général adjoint de l’ICAO

Zuraidah Hoffman équipe de communication du Congrès mondial des coopératives

09:10 – PLÉNIÈRE- QUELS SONT LES ÉLÉMENTS À RETENIR DES SESSIONS PARALLÈLES 3 ? ÉCHANGE AVEC LES RAPPORTEURS



Facilitatrices

Martin Lowery, président du groupe de travail sur le Congrès et du Comité sur l’identité coopérative de l’ACI, membre du Conseil d’administration de l’ACI, États-Unis

Panélistes

  • Danilo Salerno – S 3.1, directeur régional, Coopératives des Amériques, Costa Rica
  • Diana Dovgan – S 3.2, secrétaire générale, CICOPA, Belgique
  • Marc Noël – S 3.3, directeur du développement international,programme de partenariat ACI-Union européenne
  • Annonce à venir – S 3.4
  • Kang Minsu – S 3.5, directeur, centre d’accompagnement des coopératives de Séoul, République de Corée



09:40 – PLÉNIÈRE 4 – VIVRE NOTRE IDENTITÉ COOPÉRATIVE

Notre identité est l’un des catalyseurs de l’action des coopératives dans la transformation positive de notre planète, et se traduit notamment par leurs contributions aux objectifs de développement durable de l’ONU à l’horizon 2030. En tant qu’organisations locales dirigées par leurs membres, les coopératives sont activement engagées dans des démarches efficaces de développement durable dans les localités dans lesquels elles sont ancrées. Comment les orientations mondiales de l’ONU peuvent-elles se concrétiser en actions locales efficaces ?



TABLE RONDE – VIVRE NOTRE IDENTITÉ POUR CONTRIBUER AU MIEUX AUX ODD

Plusieurs représentants de secteurs de l’Alliance Coopérative Internationale présenteront les trois idées qui contribuent le plus à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD). Les participants pourront contribuer au débat en faisant part de leurs commentaires et de leurs idées.

Facilitatrices

Karina Lehoux facilitatrice professionnelle, Canada

Intervenants

Olivier De Schutter Rapporteur spécial des Nations Unies sur l’extrême pauvreté et les droits de l’homme

Panélistes

  • Olivier De Schutter Rapporteur spécial des Nations Unies sur l’extrême pauvreté et les droits de l’homme

10:10 – TABLE RONDE – VIVRE NOTRE IDENTITÉ POUR CONTRIBUER AU MIEUX AUX ODD



Facilitatrices

Karina Lehoux facilitatrice professionnelle, Canada

Panélistes

  • Olivier De Schutter Rapporteur spécial des Nations Unies sur l’extrême pauvreté et les droits de l’homme

11:40 – PAUSE CAFÉ DANS LA SALLE DES EXPOSANTS



11:10 – SESSIONS PARALLÈLES: VIVRE NOTRE IDENTITÉ COOPÉRATIVE



4.1 – AVEC DES EMPLOIS VALORISANTS



Pour préserver la vision du mouvement coopératif, à savoir un développement économique équitable et éthique dont l’objectif est d’assurer un avenir prometteur et des emplois valorisants, plus d’autonomie et de participation active aux décisions pour les travailleurs, les coopératives doivent s’adapter aux changements induits par les systèmes informatiques et l’intelligence artificielle. Elles innovent beaucoup et contribuent à l’émergence de nouvelles formes de travail et de nouvelles relations de travail. Comment les relations entre les syndicats et les coopératives vont-elles évoluer ? Quels sont les enseignements que nous pouvons tirer de ces nouvelles approches ?

Facilitatrices

Nakano Osamu, Union de coopératives des travailleurs du Japon (JWCU), Japon

Panélistes

  • Annonce à venir

4.2 – AVEC DES SERVICES SOCIAUX ET DE SANTÉ ACCESSIBLES



Les soins de santé et les services sociaux liés à la santé font partie des rares sujets sur lesquels tout le monde est d’accord, en particulier en période de pandémie mondiale. Les coopératives qui excellent dans ces deux domaines proposent une solution alternative aux débats entre services publics et services privés. Quelles sont les approches innovantes qui sont mises en œuvre pour faire face aux coûts des soins de santé ? Comment les coopératives répondent-elles à la fois aux besoins croissants des populations vieillissantes et des personnes vulnérables ? Quelles pourraient-être les innovations mises en œuvre par les coopératives dans le secteur des soins de santé ? Comment est-ce que le mouvement coopératif peut faire en sorte que la santé devienne une priorité pour tous ?

Facilitatrices

Dr. Carlos Zarco président, IHCO, directeur, Fundacion Espriu, Espagne

Panélistes

  • Annonce à venir

4.3 – AVEC UNE SÉCURITÉ ALIMENTAIRE AMÉLIORÉE



Les relations entre production et consommation dans le secteur de l’alimentation sont mises à l’épreuve en raison des nombreuses problématiques (changements climatiques, sécheresse, inondation, flux de réfugiés et exode rural). Les perturbations dans les chaînes de production et de distribution sont particulièrement aiguës. Les coopératives ont néanmoins ainsi vu leur rôle se renouveler dans les secteurs de la production agricole. Comment les coopératives peuvent-elles innover pour assurer la production dans les systèmes alimentaires ? Comment est-ce que leur action peut contribuer à la construction de chaînes de valeur durables, éthiques et inclusives ?

Facilitatrices

Musa Sibandze, président, Union des coopératives d’agriculteurs d’Eswatini, Eswatini

Panélistes

  • Annonce à venir

4.4 – AVEC DES LOGEMENTS ET UNE ÉNERGIE ABORDABLES



L’accès à un logement abordable et l’accès à une énergie abordable sont étroitement liés. Les coopératives peuvent faire une différence dans ce domaine. Est-ce que les coopératives d’habitation peuvent fournir une énergie propre et abordable à leurs membres ? Existe-t-il des possibilités de collaboration avec les coopératives dans le secteur de l’énergie ?

Facilitatrices

Alexandra Wilson ex-PDG de L’Agence des coopératives d’habitation, membre du Conseil d’administration de l’ACI, Canada

Panélistes

  • Annonce à venir

4.5 – AU SEIN DE L’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE



Les coopératives et les autres acteurs de l’économie sociale et solidaire travaillant avec les gouvernements locaux pour fournir des services au sein de la société constituent un moteur pour améliorer le développement local et territorial. Il est reconnu que l’économie sociale et solidaire (ESS) crée de la richesse dans les zones urbaines et rurales et contribue au développement local et territorial durable. Quelles sont les bonnes pratiques en matière de partenariats ? Comment développer des politiques et des programmes favorables à l’économie sociale et solidaire ?

Facilitatrices

Laurence Kwark, Forum Mondial de l’Économie Sociale, République de Corée

Panélistes

  • Annonce à venir

13:10 – Déjeuner – Conférence



14:40 – PLÉNIÈRE- QUELS SONT LES ÉLÉMENTS À RETENIR DES SESSIONS PARALLÈLES 4 ? ÉCHANGE AVEC LES RAPPORTEURS



Facilitatrices

Martin Lowery, président du groupe de travail sur le Congrès et du Comité sur l’identité coopérative de l’ACI, membre du Conseil d’administration de l’ACI, États-Unis

Panélistes

  • Mila Shamku – S 4.1, coordinatrice du plaidoyer, CICOPA, Belgique
  • Jose Pérez – S 4.2, Fonction, IHCO, Espagne
  • Sifa Chiyoge – S 4.3, directrice régionale, ACI Afrique
  • Julie LaPalme – S 4.4, secrétaire générale, L’Agence des coopératives d’habitation, Canada
  • Kim Ahreum – S 4.5, Forum Mondial de l’Économie Sociale, République de Corée

14:30 – Pause



15:10 – PROCHAINES ÉTAPES —CONCLUSIONS DU CONGRÈS



Facilitatrices

Martin Lowery, président du groupe de travail sur le Congrès et du Comité sur l’identité coopérative de l’ACI, membre du Conseil d’administration de l’ACI, États-Unis

Panélistes

  • Annonce à venir

15:30 – DISCOURS DE CLÔTURE



Intervenants

Ariel Guarco, président de l’ACI, Argentine

15:40 – FIN DU CONGRÈS MONDIAL DES COOPÉRATIVES 2021